E.C.H.A.N.G.E.
E change de
E change de
C
C
onsensus
onsensus
H
H
ôpital
ôpital
A
A
mbulatoire
mbulatoire
en
en
N
N
utrition
utrition
G
G
astroenterologie
astroenterologie
hEpatologie
hEpatologie
10 Novembre 2016
Amphithéâtre Institut IMAGINE
Parasitoses intestinales
Philippe Minodier
Urgences enfants, Hôpital Nord, Marseille
Session Gastroentérologie
Marie, 4 ans
q Gène respiratoire sifflante exacerbée au retour d’un séjour de 15 jours à l’île Maurice
q Pas d’antécédent atopique ou sifflant
q Bilan sanguin : PNE = 3,2 G/L, Monocytes 2,6 G/L, Hb 135 g/L, VGM 69 fL
q Thorax : épaississement péri-bronchique
Suspicion de syndrome de Loeffler
q Recherche de parasites sur une selle négative
q Sérologies toxocarose, trichine, cysticerque, anguillule, bilharzie : négatives
Parasitose intestinale ?
Validité des tests ?
Les idées (+/-) reçues
sur les parasitoses intestinales
q Elles touchent les enfants des pays en développement
q Elles s’associent à une éosinophilie
q Chez nous, à part les oxyures…
q Quand on y pense, on fait une parasitologie des selles
q C’est facile à traiter (et d’ailleurs pourquoi faire des examens
avant ?)
Fréquence des parasitoses intestinales ?
Parasitol Intern 2016;65:635-40
Brésil
Salvador da Bahia
Jeunes enfants
NSE faible