Les gastroentérologues pédiatres français se sont réunis pour la première fois de manière formelle à Lille en 1980. Le petit groupe de pionniers (J. Rey, C. Polonovski, JL. Fontaine, JP. Farriaux, J. Navarro, J. Ghisolfi, M. Hermier, C. Ricour, J. Schmitz…) a rapidement grandi et attiré à lui des collègues francophones de Belgique, de Suisse, du Maghreb puis de nombreux autres pays. Ainsi est né le G.F.H.G.N.P qui a officiellement déposé ses statuts à Toulouse en 1987.

La place importante de l’hépatologie pédiatrique dans notre spécialité a justifié l’ajout du H depuis 1994.

Le G.F.H.G.N.P est actuellement fort de 354 membres. Il a pour mission de stimuler la recherche et les échanges entre gastroentérologues pédiatres. Il se réunit une fois par an, au printemps au cours de deux journées scientifiques. Le souhait affiché d’aider les plus jeunes se matérialise par des prix, des bourses et la prise en charge de frais de participation aux congrès.

Lors des congrès annuels se réunissent des clubs : motricité, hépatologie, endoscopie et des groupes de travail qui se consacrent à des thèmes précis. Le groupe produit des recommandations officielles (traitements des diarrhées, endoscopie digestive) et ses membres collaborent aux travaux d’autres sociétés savantes (SFNEP, SFED, Comité de Nutrition de la SFP…)

Un forum de discussion et un site sur Internet permettent d’échanger des protocoles, images, vidéos, de discuter de cas cliniques, de partager une veille bibliographique.

Deux DIU d’hépato-gastro-entérologie et nutrition pédiatriques et d’endoscopie digestive pédiatrique permettent chaque année à une trentaine d’étudiants de se former. Ils sont la preuve que l’intérêt pour la spécialité ne diminue pas.

En 30 ans d’existence, la gastroentérologie pédiatrique s’est affirmée comme une des composantes fortes de la pédiatrie.